Page du projet. Manuels du monde de Haréka.

6 Portail funeste

On appelle portails funestes les ouvertures qui laissent un passage libre pour sortir des Souterrains ou y entrer.

«  Les Dumbloriens sont sans aucun doute de grands constructeurs, et l’une de leurs œuvres les plus magistrales a été le Chemin qui relie Dumblor à Kaendra à travers un grand puits de plusieurs centaines de mètres de profondeur. À peine mis en marche, il révolutionna toute la région et en fit une célèbre zone de passage.  »

de Lébeska Zohen, Les Merveilles de l’Outre-monde

Ces portails sont souvent l’œuvre d’éboulements de terrain, mais il existe aussi des portails artificiels, créés, soit par des saïjits, soit par d’autres créatures, comme les dragons de terre.

La zone des portails funestes est caractérisée par des énergies plus stables qui attirent la présence des créatures vivantes, augmentant ainsi sa dangerosité.

Les portails funestes les plus grands sont représentés sur la carte ci-dessous avec des carrés rouges.

Haréka - Terre baie

6.1 Les pas

Normalement, le terme « portail funeste » n’est utilisé que pour désigner les portails qui conduisent à la Superficie. Les portails souterrains menant vers les profondeurs sont moins définis et sont appelés couramment les « pas ». Quelques-uns de ces pas sont de simples passages étroits, d’autres sont des escaliers construits par des orcs, des nains… et quelques-uns sont depuis longtemps abandonnés. Il y a également des tunnels et des trous profonds.