Page du projet. Manuels du monde de Haréka.

2 Climat

Le climat change en fonction de la latitude, l’altitude, la distance jusqu’à la mer, mais aussi en fonction de la température, des énergies, de l’humidité, de la pression, des vents, et des précipitations. Le changement brusque de ces derniers paramètres dans un lieux donné et pour un temps prolongé de quelques mois à quelques années est appelé un cycle.

2.1 Cycles

Il existe des cycles différents qui changent de façon très irrégulière. Parfois, un cycle peut durer plusieurs années et quelquefois à peine quelques mois.

Háreka, climat

Cycle de l’Or

un soleil plus petit que normalement sort cycliquement, il réchauffe mais il illumine à peine.

Cycle du Blé

cycle avec très peu de précipitation, beaucoup de vent, peu de nuages

Cycle des Marais.

il est habituellement pluvieux, et de nombreux marécages et marais se créent.

Cycle du Bruit

la terre entre dans une activité plus énergique, des trous magmatiques apparaissent. Cela ne produit pas forcément une augmentation des températures moyennes, mais cela arrive. Normalement, il règne dans l’air une quantité majeure d’énergies darsiques qui, en particulier, sensibilisent les rêves.

Cycle de la Chèvre

les températures sont extrêmes, et, d’après quelques scientifiques, il y aurait une fréquence majeure de tremblements de terre.

Cycle du Passé

il y a plus de probabilités que le ciel se couvre de taches célestes et que la nuit se rallonge. Quelques taches célestes son très basses, plus basses que les nuages, et quand il pleut les gouttes se mêlent à une substance dorée appelée eauferrine par les celmistes (eau-oisive populairement, et quelquefois eau de Jedez en Iskamangra). L’eauferrine met du temps à refléter la lumière, de sorte qu’elle reflète les mouvements perçus du temps après (les reflets peuvent avoir des heures de retard). Généralement, sans protection, la substance des taches célestes finit par se détruire au cours du temps. Il s’agit souvent d’un Cycle très mauvais pour l’agriculture.

Cycle des Glaces

cycle marqué par des températures basses.

Cycle de la Bonté

cycle de prospérité pour les agriculteurs.

Cycle du Paresseux

cycle où les terres deviennent très fertiles. Les arbres et les plantes donnent beaucoup de fruits.

Cycle d’Arnan

cycle de régénération d’énergies. Ce cycle n’apparaît, normalement, qu’une fois par siècle et, généralement, il ne dure guère plus de deux ans. Pendant cette période, les énergies se renouvellent et des problèmes graves d’instabilité énergétique surgissent. Les celmistes craignent ce cycle, car contrôler les énergies devient plus difficile.

«  Il plut tant ces trois années, que la terre se changea en boue, des champignons inconnus apparurent et, quand le Cycle des Marais vint à sont terme, les enfants levaient les yeux vers les rayons de soleil en demandant quel était ce miracle.  »

de Semeth le Forgeron, Mémoires d’un vieux bélarque

Étant donné les changements énergétiques des différentes zones, les effets de ces cycles peuvent être très différents selon les régions. C’est pourquoi, lorsque, à Ato, un Cycle des Marais commence, un Cycle du Blé peut parfaitement s’installer à Mirléria.

Dans les Souterrains, les cycles ont des effets différents, mais leur impact est certain. Le Cycle de la Chèvre est spécialement mortel, provoquant des effondrements de stalactites et des toits de cavernes. Le Cycle des Marais peut causer de graves inondations. Durant le Cycle du Blé, moins d’eau est filtrée vers les Souterrains et son acidité augmente.

2.2 Zones froides, tempérées, chaudes et arides…

Grâce aux cycles et aux déséquilibres énergétiques, les micro-climats dans Haréka sont très communs. Cependant, la zone nord de Kravti, Ajensoldra, Prospaterre… est en général plus froide que la zone d’Arlamkas, Rosehack et Yalpinyur.

Il existe des régions dans lesquelles on ne connaît pas l’hiver, comme la partie « tropicale » de Kunkubria et la zone côtière d’Arlamkas, et d’autres où l’hiver dure souvent de nombreux mois : comme Azach, Kravti et les zones désertiques et gelées du Grand Nord et des Peuples de Zashkra, ainsi que les îles de Shko et Islomorgaax.