Fantasy libre de Kaoseto

Bienvenue ! Je suis Kaoseto, une écrivain basque franco-espagnole. Ce site est consacré à mes œuvres libres de fantasy : séries et romans indépendants.

La fantasy, c’est un monde assez vaste. Qu’est-ce que vous allez trouver ici plus particulièrement ? Des scènes de tranche de vie, de l’aventure, de la comédie, parfois un peu de psychologie… Mes histoires ont tendance à refléter un état d’esprit positif. Elles sont centrées sur leurs personnages : leurs passés, motivations et personnalités sont les moteurs de l’intrigue.

Quant au style, il est riche en dialogues et pensées, et assez léger en descriptions. Le langage utilisé appartient au registre courant.

Dans les sections Séries et Romans indépendants, on trouvera des liens pour télécharger les EPUB ou lire en ligne. La section Liens dirige vers des infos connexes, comme la documentation sur le monde d’Haréka ou mon blog.

Séries

Les Pixies du Chaos (2019-2021)

Étiquettes : fantasy, comédie, mystère, aventure, tranche de vie, magie, psychologie. Longueur : 625k mots, 2273 pages.

Résumé

La haine, la jalousie, la colère, le désespoir… Dans l’illustre clan Arunaeh, un sceau mental créé par nos meilleurs mages nous protège de ces sentiments inutiles. Enfin, sauf Yanika, ma sœur cadette : à cause d’une mutation inopinée, ses émotions s’imposent, incontrôlées, à tous ceux qui l’entourent. Un monstre !, disent certains, mais je l’aime de tout mon cœur.

Avec mon frère aîné, c’est plus compliqué : c’est lui qui m’a presque tout appris sur la magie destructrice mais, un jour, allez savoir pourquoi, il a volé la relique du Temple du Vent et nous a abandonnés là, dans une ambiance quelque peu glacée… J’ai donc décidé de voyager avec Yani et nous nous sommes retrouvés ici, à la Superficie.

Le soleil n’a pas remédié à mes cauchemars : c’est comme si j’y voyais les souvenirs d’un autre, des souvenirs atroces et de plus en plus vifs. Parfois, j’ai l’impression que cette personne est vivante au-dedans de moi et sur le point de s’éveiller… Des sottises, n’est-ce pas ? Enfin, qu’importe. Ma sœur et moi avons rencontré une guilde plutôt sympathique. Après mon enfance solitaire… peut-être vais-je enfin découvrir l’amitié ?

Je ne savais pas, alors, que j’allais m’embarquer dans une aventure avec des âmes prisonnières, des légendes d’un mystérieux passé et des compagnons un peu trop fougueux !

Moi, Mor-eldal (trilogie, 2017-2018)

Étiquettes : fantasy urbaine, comédie, tranche de vie, enfant des rues, gangs. Longueur : 380k mots, 1382 pages.

Résumé

Mon maître mort-vivant souriait lorsqu’il me chassa : « Pars découvrir le monde, petit ! Et, souviens-toi, ne parle des os de ta main à personne ». Affligé et résigné, brûlant malgré tout de curiosité, moi, Mor-eldal, je quittai alors ma grotte et atterris dans une confrérie de magiciens voleurs, dans la capitale d’Arkolda, au cœur d’un labyrinthe de rues qui allait bientôt devenir mon nouveau foyer.

Cette trilogie raconte l’histoire de Mor-eldal et sa vie d’espiègle enfant de la rue dans la ville d’Estergat, dans l’est de Haréka.

Cycle de Dashvara (trilogie, 2016-2018)

Étiquettes : fantasy épique, comédie, drame, esclavagisme, philosophie, tranche de vie. Longueur : 443k mots, 1614 pages.

Résumé

« Aujourd’hui, tu dois être le plus fort de tous les hommes, mon fils. Lorsque nous t’aurons livré, tu vivras et, nous, nous mourrons. »

Alors que le Donjon Xalya est sur le point de tomber face à l’attaque d’une alliance de sauvages, le dernier seigneur de la steppe confie à son fils premier-né une mission douloureuse : Dashvara doit se faire passer pour un membre d’un clan ennemi, pour un Shalussi, afin d’accomplir une vengeance honteuse. Forcé de voir son peuple massacré et réduit en esclavage, cet homme brisé mais toujours fier et non dénué d’humour se retrouvera bientôt entraîné dans une aventure surprenante qui fera vaciller ses croyances et sa volonté.

Cette trilogie raconte l’histoire de Dashvara et sa vie dans la steppe de Rocdinfer, dans l’ouest de Haréka, un monde de guildes, confréries et peuples libres ; un monde de magie naturelle ; un monde parfois injuste et cruel, mais aussi chaleureux et émouvant.

Cycle de Shaedra (2012-2015)

Étiquettes : fantasy, comédie, aventure, tranche de vie. Longueur : 1012k mots, 3683 pages.

Résumé

Shaedra a passé sa tendre enfance dans la cordillère des Hordes. Un jour, un troupeau d’étranges créatures, les nadres rouges, ravagent son village. Envoyée à la ville d’Ato par le semi-elfe Kahisso, la jeune fille suit l’instruction dispensée par la Pagode Bleue. À douze ans, elle voit peu à peu apparaître dans sa vie des êtres d’un passé qu’elle croyait avoir oublié qui lui parlent de liche, de phylactère et de nakrus.

Romans indépendants

Liens connexes

Comment contribuer ?

Il y a plusieurs façons de contribuer !

Ce projet est multilingue : FR - ES - EN - EO